hors surcoût de l'opérateur

Publié le par nobody's listening

Je suis une émission de télé réalité. Concept innovant ou presque. Tout est dans l'à peu près. Ne pas creuser sous la surface, ne pas user le vernis. A moi seul je fais vibrer. Poudre aux yeux sur pattes. Je ne m'arrête jamais. Je respire en télétransmission et j'illusionne en photocopie. Je brille d'une vie qui ne m'appartient pas. Je brille d'une vie qui n'est pas la leur. Je suis un mystère à fleur de peau. Et sur ma rétine s'impriment le défilement incessant d'actions sans queue ni tête. Tapez 1 pour un milkshake, 2 pour un free hug, 3 pour un supplément anchois et les onze chiffres de votre carte bleue bien entendu. Ca peut toujours servir.

La télé réalité ça coûte cher en post(re)production. A + B = C. Toujours la même histoire. Je répète un script qu'on ne prend même plus le temps d'écrire tant il est intégré. Avant moi c'était le même, et après moi ça sera toujours le même. Je ne changerai rien à la marche du monde. La réalité a besoin d'obéir à des règles et moi j'ai besoin que la réalité soit régie de façon sûre. Parce que sinon je ne peux pas faire mon travail correctement. Et ça ne fait pas une bonne audience. Ca ne fait pas un bon score. 

Je suis une émission de télé réalité à moi tout seul. Jusqu'à l'élimination en tout cas. 

Publié dans Les aiguilles en moins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article