Heure indéfini(ssabl)e

Publié le par nobody's listening

Il est quelle heure ?

Je ne sais pas.

 

1h J'ai pas sommeil

2h J'ai pas sommeil

3h J'ai pas sommeil

 

Ca a touché la peau. Ca a fini par toucher la peau. On avait bien dit qu'il fallait pas que Ca touche la peau. Jamais en aucun cas Ca ne devait toucher la peau. Comment on fait maintenant ? On est foutu maintenant. 

Il est trop tôt pour s'emballer, beaucoup trop tôt.

Tu dis ça mais tu ne sais même pas quelle heure il est ! Retourne au silence ! Tu vois bien que les fourmis sont déjà sorties ! Tu sais ce qu'il se passe après, ce qu'il finit toujours par se passer après... Je ne veux pas revivre tout ça. Tu sais quelles douleurs arrivent après. Tu sais comment on ne peut pas s'en tirer. Tu sais comment on reste coincé figé incapable de lutter. Incapable de les repousser. Comment ils bouffent tout ce qu'il reste de conscience viable. Comment tout ce qui pouvait encore prétendre tenir debout s'effondre une fois qu'lls sont passés. Tu sais comment ça fait mal bordel mais tu le sais bien non !

 

Ils te passent

se lassent

t'assujetissent

Tes nuits glissent, se suivent.

Leurs sangs s'unissent sans saveur,

ton sauveur

Effervescente absence

VOUS N'EXISTEZ PAS

 

Et on se retrouvera encore dans la pièce blanche avec la pendule qui égraine les minutes pendant lesquelles tu DOIS dire quelque chose même si tu n'as rien à dire et que tu vas sortir. Et puis il y aura l'homme ou la femme avec les lunettes et les diplômes collés au mur et les livres plus ou moins bizarres dans la bibliothèque derrière.

Et quand on verra les livres, même nous, nous saurons qu'on ne peut pas leur faire confiance. On ne peut pas faire confiance à quelqu'un possédant de tels livres. 

Viendront les questions auxquelles nous ne pouvons pas répondre même en s'épuisant pour trouver la réponse. 

 

"Que pouvez-vous me dire sur cette histoire de viol ? Qu'avez-vous envie de dire ?"

 

Comment sommes-nous sensé être capable de pouvoir dire quoique ce soit quand aucun souvenir ni aucune preuve ne viennent étayer quoique ce soit ? Dans un sens comme dans l'autre. Inconscient mon cul oui ! Patient plus longtemps surtout... On ne peut pas avoir confiance en quelqu'un qui gagne sa vie sur la souffrance de son prochain. Et puis t'as bien vu, ils entretiennent encore et toujours. 

 

If it was an accident why couldn't I play ?

 

Ca ne peut pas recommencer. Nous ne pouvons pas laisser Ca recommencer. Il va falloir lutter. Encore. S'épuiser jusqu'à la moëlle, se creuser les os, s'éclater la rétine et se démonter encore une fois. Parce qu'on a pas trouvé la dernière fois. 200 pages de mots n'ont pas suffi à trouver la réponse. A peine une hypothèse. Le raisonnement est invalide. Nous ne pouvons laisser les choses s'effriter. 

Alors éreintons nous. 

 

C'est plus facile d'agir à l'usure,

Les sens s'aiguisent,

L'âme se libère,

Les craintes s'enlisent

Et s'étouffe la colère.

 

Il ne nous reste rien d'autre qu'épuiser le système jusqu'à sa propre mort. Autodestruction parce que rien d'autre n'a jamais aussi bien fonctionné. Soufflez un grand coup, prenez une grande inspiration. Car d'ici quelques nuits nous pourrons tourner la 189ème page. Et ça sera même pas grave. Ca devait juste arriver. Ca ne recommancera pas. Et puisque Ca ne peut pas se porter à plusieurs sans renfort de LCD, nous garderons le secret.

Ce qui appartient à la nuit reste à la nuit. 

 

And the breath to stop fighting

And the cold to close her eyes...

 

TODAY IT'S HUNGER STRIKE

 

 

 

(listes des citations dans l'ordre : Enhancer - Pas sommeil / Eths - Lemniscate / Emilie Autumn - 306 / Mypollux - Plus à même / Emilie Autumn - 306)

Commenter cet article