2h10, dis 32 aller dis 32....

Publié le par nobody's listening

32. Ca fait toujours 32. Tu vois ça a pas bougé. Ca va mieux maintenant ?

Même pas. A peine. Peut-être.

Tu peux recommencer encore une fois. Le résultat c'est bien 32.  On dort maintenant ?

Non, on dort pas. Ca fait toujours mal. Ca veut toujours sortir. Ca se bat dedans j'ai les oreilles qui bouillonnent.

Alors recompte si ça t'amuse.

Ca m'amuse pas.

Alors quoi ? On laisse tomber ? On s'abonne aux absents ? On fait comme si ?  Mais comme si quoi ?

Je sais pas.

Y a même pas de ciseaux dans cette pièce. Même tes cheveux tu serais obligée de les arracher un par un. Ca risque de prendre du temps. Je veux bien croire qu'on ait une heure de plus mais faudrait voir à pas en abuser non plus.

Parle pas de ça.

On peut jamais parler de rien avec toi de toute façon.

Je vais recompter je crois.

T'est toujours rendue ailleurs le regard dans le vide  chercher on sait même pas quoi.

1, 2, 3.... C'est pas vrai. 4. Toi tu sais. 5,6...

Mais toi, tu sais ? Ou t'avances parce qu'en arrière y a trop de poussière de cadavres qui te bouchent les poumons ?

7,8,9,10... Je sais où trouver..... 11,12, 13....

Moi j'ai la réponse si tu veux.

14.... de l'air. Mon air. 15, 16.... Toi tu sais pas. Tu sais.... 17, 18.... c'est ma tête. 19....

C'est la mienne aussi. Tu te souviens ma date de naissance ?

20. Tu n'es... 21... jamais.... 22... né.

Alors je vais jamais mourir.

23. Jamais ça n'existe pas. 24.

CQFDTC. Retourne te coucher.

25. Je suis couchée. Je n'ai pas bougé je ne bouge plus je ne bougerai plus. 26 27 28 29...

On y revient à la case jamais. C'est pas comme ça que tu vas empêcher la fissure de grandir.

31. T'as pas la réponse. C'est pas vrai. Tu mens. Va-t-en maintenant s'il te plaît, y a pas assez d'air pour deux.

Il va falloir faire avec. Investis dans les plantes si tu veux plus d'oxygène.

 

32

Dis, t'es encore là ?

Parce qu'arrivée à 32, ça fait toujours mal.

 

 

 

Follow your common sense,

You cannot hide yourself

For ever and ever....

[Epica : Cry for the moon]

Commenter cet article