"Where is the table basse ? _DTC sans doute. A côté de la dignité..."

Publié le par nobody's listening

W(h)ellcome back to Rennes ! (ouai je sais elle est neuve celle là mais fallait que je la fasse)

 

Les joies de la rentrée....

La cité U, c'est cool, top cool. Ou presque. Ou pas.

Arrivée with maman qui comprend pas comment ça se fait que c'est une galère de merde pour se garer dans cette putain de cité. C'est marrant mais déjà ça puait. On se pointe tranquille à l'accueil. Faut déjà trouver la bonne file d'atente en sachant que les descriptifs sont bien entendu cachés parce que sinon c'est pas drôle du tout ! (faudrait pas les priver du plaisir de t'envoyer bouler vers une autre file après que t'ais poireauté 40 minutes) Je fais l'inventaire 45 fois du dossier, panique parce que je sais plus si j'ai envoyé le chèque ou si je l'ai oublié telle la teubé bordélique sur ma table basse (avec mes torchons mon dictionnaire du théâtre ma nivéa mes feuilles blanches  et mes lunettes de soleil). Ma mère "mais si tu l'as envoyé, tu l'as dit à ton père que tu l'avais envoyé _ouai jlai envoyé t'es sûre ? Parce que sur un papier fallait l'envoyer sur l'autre non et je savais pas _bah tu vas bien voir." Et bien on a pas vu ! La madame elle a pris mon dossier, m'a signalé que y avait pas ma carte d'étudiant, ce à quoi j'ai répondu "je suis étudiante à Rennes 2" ce qui a semblé suffir comme explication. On se retrouve dans une autre file pour payer. On avise un gars on lui signale que j'ai envoyé ce putain de chèque (hein jlai envoyé hein hein hien dis dis dis.... parce que sinon mon chéquier il est dans le fond d'un carton...)(ouai je gère trop la mise en carton de mes affaires je sais). Il file voir au secrétariat, une autre dame me file mon numéro de chambre, le mec revient avec le chèque, la dame râle qu'il aurait dû le laisser dans l'enveloppe (mais mon dossier il est LA, vous jouez à cache cache avec mon dossier ou what ???) et puis on m'envoie à l'accueil (le vrai ? Celui où on va me dire "bonjour bienvenue j'espère que vous allez passer une bonne année parmi nous vous voulez un petit biscuit et un jus d'orange ?".)(bah quoi ? J'ai le droit de rêver non ?) pour récupérer les clés. Ma mère s'énerve un tant soit peu (enfin c'est surtout que "un tant soit énormément" ça existe pas comme expression). "Mais c'est partout pareil ! Y a deux pélos qui bossent devant et derrière y en a ça fait 15 minutes qu'il lit la même page genre je bosse ! Tu te rends compte que ça fait une heure qu'on poireaute ?" Oui jme rends compte Maman, même que maintenant tu comprends pourquoi je m'énervais l'année dernière. Je récupère donc la clé de ma chambre (que c'est le même genre de clé que les premières dans les HP... jvais avoir cette image dans la tête toute l'année, merci maman !), la clé de mon frigo (qui me servira certainement le jour où il y aura un cadenas sur le dit frigo), mon badge d'entrée (qui lui aussi me servira certainement le jour où la porte pourra être vérouillée), une tonne de paperasse (qui va sans doute me servir cet hiver quand il fera froid, qu'ils auront toujours pas allumé le chauffage et que j'opterai pour un feu de camp à l'ancienne). Happy.

 

On quitte enfin l'accueil, on se paume à la recherche du bâtiment (oui oui, ma mère et moi sommes capables de nous perdre sur un campus de cité U. [applause]). Je sais pas si on a plus galéré pour trouver le bâtiment ou l'accès au parking. I don't know. Découverte de la chambre.... Haaaaaaaaan j'ai une grande fenêtre ! Et elle ferme ! Et les volets aussi ! Putain mais le luxe ultime quoi !!! Mais faut jamais se réjouir aussi vite ! On commence gentiment à remplir l'état des lieux.... "table basse ? _No table basse. _Et mes bouquins mes mots croisés mes lunettes et mon mp3 jles pose où la nuit moi >.<" "Les chaises _Une bien une pourrie... _Fenêtre ? _Moisie _Revêtement de sol ? _Moisi _De mur ? _Moisi" Certaines choses ne changeront jamais ! Attaquons le chapitre des prises.... Nous avons donc la prise datant de la première aire glaciaire absolument inutilisable et la prise que les ignares (comme moi) qualifieront de "normale" est bien entendue inaccessible. Of course. Mais ne nous plaignons pas, la rallonge qui traverse la chambre c'est quand même top hype comme élément de déco ! Je kiffe. D'ailleurs, durant l'inventaire, ma mère et moi avons pu constater que LA locataire précédente avait elle aussi tenu à personnaliser ce petit espace à sa façon. Il y a des moments comme ça où tu souhaites que des gens comme l'inventaire des serviettes hygiéniques meurent dans d'atroces souffrances. (mais bon cet été à lidl j'ai appris à aseptiser des bouches d'égoûts alors maintenant j'ai plus peur de rien)

Quittons la chambre et allonrs découvrir les sanitaires ! Oh ouai ! Mais euh... où sont les interrupteurs ? Dans ce chouette bâtiment, l'éclairage c'est un concept à lui seul. D'interrupteur il n'y a point. par contre, il y a des verrous (enfin si t'as de la chance, sinon y a ta pote qui tient la porte mais c'est rarement une lumière....). Le verrou une fois fermé permet d'allumer la lumière. Ouai ouai. C'est un concept. Les voies du dieu de l'urbanisme sont impénétrables.

Et y a la cuisine aussi ! Lieu hautement déprimant. Encore plus que celle de l'année dernière. La fenêtre offre une vue imprenable sur la mini décharge privative du bâtiment. Kiffant. La moitié des plaques marchent pas (un classique !). Et le micro-onde fait des bruits des plus suspects (même de mon point de vue plutôt tolérant envers les étrangetés mécaniques....). Bon et bien.... Ca va être drôle. (de toute façon un couloir migratoire pour oreiller a déjà été tracé....)

 

Et hier c'était donc la prérentrée... Blague blague blague. J'ai mal au ventre à force de rire. 8h30 réunion pour les UEPs. Blabla pour expliquer le concept... encore. Bon Aller pourquoi pas. Y a des gens qu'étaient pas là l'année dernière et l'université française est spécialiste dans la création de cas étrange et unique (et surtout invraissemblable). J'avise ma prof d'approche de la scène contemporaine de l'année dernière qui a apparemment été promu responsable du parcours dans lequel je suis inscrite. Why not. L'ex responsable prend la parole parce qu'il est trop nice il laisse pas sa successeur alone in the galère dès le premier jour de la rentrée. (c'est chooooou !) Il commence donc fièrement sa petite présentation par "en fait je vais rien dire de plus que la brochure parce que ça serait redondant" .... .... ... WHAT ??? Mais dans ce cas-là pourquoi était-il si essentiel que je ramène mes fesses dans cet amphi glacé qui pue le renfermé si t'as rien à me dire de plus ? Holy crap.... Ces gens sont tellement désespérés que le moindre prétexte est bon pour justifier leur salaire à la fin du mois (et le massacre de la forêt amazonienne pour imprimer des plaquettes et des brochures pourries que personne lit tant qu'on y est).

L'après-midi, back to the fac pour cette fois-ci la réunion de ma filière. On se pointe donc tous bien gentiment dans l'amphi B4 (ou on a déjà passé la moitié de l'année dernière à bien y réfléchir...). A 14h55, madame à lunette se pointe "mais euh, y a des étudiants en théâtre ici ?" Une cinquantaine de mains se lèvent (dont la mienne) "non mais vous vous êtes en B19 voyons !" Ah bon ? Vous comptiez nous mettre au courant quand ? C'est marqué nul part que la promo est divisée pour la présentation. Fail organisationnel n°1. Donc nous nous dirigeons bien docilement tel le troupeau de gnous en période de sécheresse vers le dit (mini) amphi B19. On arrive devant la porte... "en fait on a pas les clés, vous comprenez à la fin de l'année dernière on a rendu nos clés au CREA et on les a pas encore récupéré et là le CREA est fermé." Fail organisationnel n°2. L'andouille à garde robe unique se pointe les bras plein de livrets de présentation morte de rire "alala les soucis de la rentrée ! Mais c'est trop bien vous êtes vachement nombreux ça fait plaisir !" Elle m'énerve déjà.... On finit donc par atterrir dans une salle de TD après avoir tous attrapé la crève dans les courants d'air. Donc oui, L2 ADS études théâtrales ça loge dans une salle de TD. On est quoi ? 50 ? Nice. L'andouille à garde robe unique (j'aime bien ce petit surnom, je valide) commence son speech. Je sais pas qui arrive pour nous dire que c'est bon on a les clés de B19... Fail organisationnel n°3. Nul ne bouge et on continue. J'apprends donc que l'AGRU (c'est quand même long comme petit surnom, coupons ça !) est : directrice de mon département, responsable de mon année, responsable des ateliers de pratique, et un autre truc. Une corde. Vite.

Bref elle déroule l'année. Rien de bien nouveau sous le soleil universitaire. "ultra motivé" "blabla" "boulot régulier" "blabla" "cours = petite partie des connaissances" "blabla" "culture générale" "blabla" "assiduité" "blabla" "orthographe" "blabla" MAIS QU'EST-CE QUE JE FOUS LA ????

Dans la série blague : abonnement TNB = 60 € "non mais vous savez c'est vraiment un prix parce que le département il met 25€ par étudiant vous avez de la chance !" Révisons donc la théorie de la relativité.. 60€ = un mois de bouffe. Ouai voilà c'est ça. Ah oui, et pour prendre le dit abonnement avec le dit mega prix d'ami faut quand même présenter sa carte d'étudiant. Celle que j'ai toujours pas parce que personne bosse dans cette fac en août ? Ah oui c'est ça. Fail organisationnel n°4. 

Toujours dans la série blague : "oui puis si vous êtes passés alors que y a des UE que vous avez pas validées faut les repasser. Oh puis vous vous méfierez parce que les programmes ont changé [big smile]" Hey connasse, l'année dernière on m'a dit que c'était ok que j'avais rien à repasser et année validée... So ? Fail organisationnel n°5. "euh, aller voir à la scolarité parce que je comprends pas en effet..." Donc dans le chouette livret, la scolarité ADS c'est B140. J'arrive devant le bureeau B140 "scolarité arts plastiques". Fail organisationnel n°6. Je finis par trouver le bon bureau (après m'être gentiment tapé tout le couloir trois fois tout ça pour réaliser que y avait un putain de renfoncement dans un mur et qu'il était là. Le dieu de l'urbanisme semble m'en vouloir personnellement)... vide. Bah oui, elle tourne dans toute la fac pour donner des inscriptions papiers. Fail organisationnel n°7.

 

Moi je dis, tout ça s'annonce très bien !

Ou pas....

Commenter cet article

Rime 07/09/2011 21:04


Haha. J'aime ! x)