Pourquoi j'emmerde le Japon

Publié le par nobody's listening

En réalité, il m'aurait fallu dire "j'emmerde le traitement fait des catastrophes naturelles au Japon" mais avouez que ça sonnait quand même moins bien. (oui moi aussi je suis sujette à la superficialité par moment, y a pas de raison que je me prive alors que tout le monde se bouffe une part monumentale du gâteau !)



Je ne me rappelle plus du sketch de Guillon dans lequel il expliquait le délai toléré pour parler d'une catastrophe autrement que dans les termes "mon dieu mais c'est horrible !". Alors on va dire que trois jours ça sera suffisant. Parce qu'en trois jours, les médias, les gens, voire l'Humanité toute entière (tant qu'à faire ne faisons pas les choses à moitié) m'a carrément mise hors de moi. En réalité c'est quelque chose qui m'énerve à chaque catastrophe naturelle ou non depuis que j'ai environ 13ans. Il me semble qu'il est grand temps que j'ouvre ma gueule. (même si nous sommes tous bien d'accord que ça ne changera absolument rien à la marche du monde, que ma petite pierre se prenant pour un pavé n'atterrira pas plus loin que devant ma fenêtre)



Vous êtes sans doute maintenant tous au courant des catastrophes diverses et variées au Japon. A moins que vous ne soyez un ermite et dans ce cas là vous ne comprendrez même pas contre quoi je m'énerve. En résumé : séisme d'une magnitude assez exceptionnelle même pour l'archipel + tsunami + explosion dans des centrales nucléaires + répliques du séisme + bien entendu tous les morts et disparus qui s'en suivent mais je vous épargneraient les chiffres, car les chiffres c'est la merde et ça ne dit rien, ce ne sont que des chiffres, on l'oublie trop souvent. Je reviens là dessus plus tard.



Le vendredi, (avec le décalage horaire je sais pas si c'était le jour même, la veille ou le lendemain de la catastrophe....) j'arrive sur twitter, et voici quels étaient les trendtopics : pray for japan, tsunami in japan, disneyland tokyo. WTF ??? Alors je pousse mon premier coup de gueule sur un forum. On me répond que c'est parce que "tu vois, disney l'est sous l'eau".... oui, et ? Y a combien de Japonais qui se retrouvent avec leur MAISON (ie leur VIE) sous l'eau ??? Combien d'entre eux n'ont plus d'endroit où dormir ? De vêtement sec à porter ? De nourriture correcte ? Combien vont s'entasser dans des gymnases pour un temps indéterminé ?
Je passerai sur le fait que de plus, les prières c'est bien beau, mais ça va pas les mener bien loin....



Les médias ne tardèrent pas à reprendre (lire = grignoter ce qu'il est possible de s'empiffrer) l'affaire. Dès le lendemain, devanture des tabacs avec les gros titres des journaux "CATASTROPHE AU JAPON DOSSIER EXCLUSIF" WTF le retour. A ce moment je ne sais pas s'il faut rire ou s'il faut pleurer. Encore une fois, sous couvert "d'informer" la populace moyenne, voici qu'on nous sert une bonne dose de photos choc. Vous l'entendez ? Le bruit du tiroir caisse ? Comment se faire de la thune sur le malheur des autres. C'est beau comme système. Je parlais tranquille hier au téléphone avec cette Bubulle, qui, étant en possession d'une télé, me racontait les images montrées dans les JTs. Le besoin d'aller au plus gore. Aller dans le spectaculaire. Faut que ça choque. Un peu comme si Dame Nature avait d'un coup endosser le rôle du tueur de Saw, voyez le genre ? Il y a quelque chose de l'ordre du voyeurisme. "il sera équipé c'est sur pour parler à la Terre entière mais n'aura rien à dire bien sur que ce qu'il voit sur les écrans." [saez : les anarchitectures] Les mêmes images en boucle sur toutes les chaînes, à l'heure des bouquets satellites on se demande comment ça se fait qu'on voit toujours la même chose quelque soit la chaîne... (si vous avez noté des différences de traitement je suis preneuse ! je ne demande qu'à ce qu'on me prouve que le monde il est pas tout pourri tout moche)



C'est comme les chiffres.... La montée exponentielle... inéluctable, infinie. (des jolis mots histoire de faire genre je sais 'achtement bien parler la France française que tu l'aimes ou tu la quittes d'abord) Y a un moment déjà,(mais ça c'est peut-être totalement personnel) où ça ne veut plus RIEN dire... Les chiffres sont trop grands ils ne sont plus compréhensibles pour le commun des mortels. Alors on est effaré, on se dit "my god !" ou "bordel" (tous les styles sont possibles....) et ça s'arrête là. Un chiffre c'est un chiffre. Je dirais même, un chiffre c'est JUSTE un chiffre, c'est RIEN QU'un chiffre. Et les gens derrière ? ah oui, on montre les cadavres retrouvés dans les décombres. Surtout pas trop se poser de questions. On oublie les Hommes, on oublie les Vies. C'est sans doute l'eau, ça lave de tout. (ouai maintenant je fais de la poésie !) Alors y en a qui ressortent du lot, rendez vous compte, le créateur d'Hello Kitty est mort !!!! Oh my fucked God ! (parce que pour le coup c'est lui qu'est niqué) On te parlera pas du petit salaryman de base. C'est vrai quoi, on t'en parle déjà pas en temps normal, c'est pas parce qu'il il lui arrive une chose aussi banale que mourir dans un séisme croisé tsunami qu'on va en parler ! Faudrait songer à revoir votre sens des priorités mademoiselle ! Pardon excusez moi. Ca doit être parce que je suis née dans le pays des droits de l'Homme et que je crois ENCORE et contre tout à "les Hommes naissent libres et égaux". Dans la déclaration universelle on aurait dû rajouté un droit au souvenir. 



(j'ai tellement de choses à dire que j'essaie de me souvenir dans quel ordre j'avais organisé ça dans ma tête de kinder)



Ah oui.... Parlons anthropocentrisme ! En trainant par ci par là, voici ce qui revient "c'est une punition !" "la nature reprend ses droits !" WTF (parce que jamais deux sans trois) ! Parce que... elle les avait perdus ses droits, la nature ? J'étais pas au courant. Encore une exécution dont on a pas parlée à la télé ! (complooooooooot) Pour information : il y avait des catastrophes naturelles AVANT les hommes, et il y en aura APRES (quand les cafards auront réussi à conquérir le pouvoir). On nous a pas demandé notre avis. C'est comme ça. Et si j'ose dire c'est... naturel. Mais que voilà un concept révolutionnaire ! De la nature naturelle... Pléonasme qui me paraît néanmoins essentiel à l'heure où on te vend des fraises en janvier, où on fait pousser des bananes en Dordogne, où poules/vaches/cochons et autres à finir en barquette ne voient pas le soleil de toutes leur vie. La nature naturelle c'est devenu désuet, totalement dépassé. Alors bah forcément, on fait semblant de pas voir que les arbres aspirent le dioxyde de carbone pour rejeter de l'oxygène (j'ai un doute sur le nom, veuillez me pardonner et me le signaler si je me suis trompée !), qu'une plante a besoin d'eau pour vivre (tout comme les Saheliens au passage....), et paf ! le jour où y a un pète on est tous totalement surpris, estomaqués, outrés devant pareil infamie. Infamie ? WTF ? (la série marche décidément très bien)
Rappelons donc certains faits : le Japon est situé sur plusieurs failles sismiques. Et vous ne devinerez jamais ce qui se passe quand on est sur une faille sismique.... Mais oui mais c'est bien sûr ! Des séismes ! Alala, c'était tellement con qu'il fallait y penser sérieux.... Qui aurait pu deviner pareille chose ! Le monde est décidément bien complexe mes braves amis... On se demande comment les Japonais ont pu voir venir le coup et penser à des architectures qui puissent y survivre et former la population.... Bon le tsunami je vous l'accorde c'était moins prévisible. De la même façon que quand vous allez à la plage vous n'êtes pas capable de prévoir quand arrivera la prochaine vague. Là c'est pareil sauf que la vague est plus qu'immense (là encore je vous épargne les chiffres, anthropocentrisme personnel, dépasser la taille d'un homme j'ai du mal à visualiser. Comme quoi nul n'est parfait). Mais on me fera pas croire que personne n'avait fait l'équation : séisme + mer = possibilité de tsunami. Il peut être utile de rappeler que le Japon finira de toute façon sous l'eau. Je ne sais plus à combien est évaluée l'échéance. Mais ça finira par arriver. (comme dirait le sieur Shadowsoul, à la limite le mont Fuji dépassera ça fera un petit ilot) Il faudra alors penser à relocaliser la population. Mais on est pas encore là.



Dans la série top funky... Je ne suis pas encore tombée dessus personnellement (mais ça ne saurait tarder, c'est un classique du genre en pareille circonstance), c'est Rime qui y a eu droit « heureusement, pour le moment on ne compte pas de victime française ! ». WTF ? (un véritable record au box office...) Ajoutez à cela notre charmant gouvernement qui dit à ses petits ressortissants français de s'éloigner des côtes s'ils n'ont rien à y faire.... De une, à mon avis ils sont pas complètement cons ils attendaient pas la permission. De deux, ils sont peut-être occupés à aider leur potos japonais à retrouver proches et affaires essentielles. Alors le petit frenchie, son japonais est médiocre, il se mélange dans les particules, oublie les degrés de politesse et se souvient quasi uniquement de comment on dit « contemplation des fleurs de cerisier » (ce qui est assez emmerdant parce que là les dites fleurs doivent avoir du plomb dans l'aile) mais on s'en tape parce que y a un moment où faut agir et arrêter les prières.



(on est presque au bout courage !)



Aujourd'hui, je constate qu'un blog sur la situation au Japon a été nommé blogstar par skyblog (système qui consiste à montrer une sélection de certains blogs sur la page d'accueil). Pourquoi pas. Mais la méchante cynique que je suis tente de se rappeler si un tel blog avait été fait pour Haiti. Me semble oui... Je ne suis plus sure. (j'étais un petit peu ailleurs dirons nous à cette période...) Par contre, ce dont je suis sure, c'est que je n'ai jamais vu de blogstar parlant de la famine ou même du sida en Afrique. Je viens de faire une recherche rapide pour voir si un quelconque blog s'y consacrait, apparemment, non. Certains ont fait un article et vu la situation je dirais c'est déjà pas mal. Mais je ne peux m'empêcher de penser que oui, certains morts valent mieux que d'autres.

Ca me rappelle 2001. Le world trade center. Quelques jours plus tard, une minute de silence nationale fut déclarée (elle était peut-être même mondiale, me souvient plus trop....). On s'est tous retrouvés dans mon collège comme des cons à faire cette foutue minute. Avec le drapeau américain en berne au fronton et tout le bordel. J'ai sans doute demandé à mes parents pourquoi je devais faire ça. Je ne sais plus ce qu'ils m'ont répondue. Quelques mois plus tard, attentat en Espagne. Et là vous allez rire, pas de minute de silence !!!! Pas même le drapeau. WTF (le public ne s'en lasse pas) ? Alors on me dira « oui mais y a eu beaucoup de morts dans le world trade tu comprends.... ». Non je comprends pas. Désolée. Je dois vraiment être trop conne dans le fond. Vous allez me dire que je fais une fixette, mais, (je viens d'aller chercher le chiffre exact exprès juste pour le fun.... le chiffre en lui même ne dit rien mais la comparaison reste flagrante) la faim tue quelques 25 000 personnes par jour contre 3000 pour le WTC. Cherchez l'erreur. Mais dans une société du spectacle, il vaut mieux montrer en boucle les tours s'écrouler que les gens qui bouffent de la terre (surtout que y a quand même pas mal de gens qui dinent en regardant les infos)
Simple question de géo-politique économique.
D'ailleurs, nul besoin d'aller jusqu'en Afrique. Il vous suffit d'ouvrir votre fenêtre : entre ceux qui vivent dehors, les inégalités sociales de tous les types possibles et imaginables, la déshumanisation, l'uniformisation des corps et de la pensée (lobotomisation ?), etc etc. Non vraiment, y a de quoi faire. Nul besoin d'images choc. Mais on en parle pas de ceux à qui on a enlevé la voix. (haaaan comment que c'est trop beau comme formule ! Aller je m'autokiffe tiens !)[


Alors je ne suis pas en train de dire « bien fait pour ces cons de japs ! ». Là n'est pas le problème. EVIDEMMENT que c'est triste, EVIDEMMENT que c'est horrible. J'ai personnellement du mal à concevoir comment on pourrait dire le contraire (mais certains y arriveront soyons en surs). C'est le traitement de tout ça qui m'agace au plus haut point. Alors non, je ne m'épancherai pas à coup de « mes prières pour le Japon ! ». Tout simplement car je ne m'estime pas légitime à le faire, je considère que ce n'est pas ma place. Après chacun fait ce qu'il veut/peut avec sa conscience.


Sur ce....

Commenter cet article