Mirador à bip bip enregistreur

Publié le par nobody's listening

 

 

 

Y a la petite vieille, qui sort ses pièces les unes après les autres. Ces lunettes tellement grosses lui glissent du nez, elles ont l'air lourdes. C'est le poids des années et de la cécité qui s'affiche à chaque changement de verre. "Elles sont petites ces pièces, on voit pas si c'est des un ou des cinq...." Elle cherche elle veut pas qu'on l'aide parce qu'à son âge on doit encore être capable de payer ses trois tomates et sa plaquette de beurre toute seule comme une grande. Elle a pas besoin qu'on triture son porte-monnaie. C'est plus une gamine. Qu'on lui laisse au moins ça. Et  quand elle est trop fatiguée des soupirs d'impatience derrière elle, qu'elle finit par vider toutes ses pieces entre ses légumes rouges et son lactose gelifié en te disant de te servir, peut-être que c'est là qu'il faut pleurer.

 

Y a le SDF posté devant. Et quand il a son stock de pièce il vient acheter sa bière. Une seule canette. Rien qu'une. Pour le moment. On le revoit trois heures après. Avec un nouveau stock de pièce. Avec la même odeur autour de lui. Les gens qui le regardent de travers et les collègues qui subitement ferment leur caisse. Lui il sourit quand même, il est poli et plaisante même. Il dit même pas à l'espèce de bourge frustrée qu'il sait très bien que par cette chaleur faut boire de l'eau mais là c'est pas de ça qu'il a envie. Un grand rire quand au lieu d'un au revoir il te dit "à tout à l'heure alors, si vous êtes encore là !". Peut-être que c'est là qu'il faut sentir l'aigre-douce.

 

Y a la série des beaufs en tout genre qui passent. Du tatouage "A toi ma mère" aux blagues pourries auxquelles faut faire semblant de rire. Ou pas remarque. Ceux qui veulent t'apprendre ton métier. Parce que bien sur tu mérites pas ton salaire à la fin du mois. Sale feignasse qui se bouge pas de la journée. Car pour eux tu ne bosses que quand ils passent à ta caisse. Ceux qui te demandent "Mais c'est où ça ?" alors qu'un demi-tour à 180° aurait apporté la réponse à toutes leurs questions. Ceux qui enlèvent la moitié des articles une fois que t'as fait le total parce que finalement non on en veut pas. Ceux qui sont de mauvaise humeur parcce que y avait pas de place pour se garrer à la plage et bien sûr c'est de ta faute. D'ailleurs tout est de ta faute. Y compris la faim dans le monde. Bah oui, tu laisses pas partir les gens sans payer. C'est peut-être là qu'il faut s'énerver.

 

Y a une autre petite vieille. Elle est toute seule. Et pas que pour faire ses courses. Elle est toute seule tout le temps. Avec sa télé. Et son chat. Qui lui par contre doit pas mourir de faim vu qu'elle vient chercher sa boîte tous les jours. En réalité elle vient tuer le temps. Elle tourne en rond dans les allées. Des fois que ça serait pas pareil depuis hier. Des fois qu'on aurait eu l'idée de lui faire une surprise. Rien que pour elle. Peut-être qu'elle est déçue, ou que maintenant elle a tellement l'habitude que ça lui fait plus rien qu'un pincement au pacemaker. Alors du coup, quand elle arrive à ta caisse, elle te raconte. Elle t'explique qu'aujourd'hui elle mange des sandwichs. Pour changer. Parce que quand on est tout seul, on peut bien faire ce qu'on veut. On peut au moins faire ça. Tout seul. Elle t'explique pour le chat qu'il a fallu emmener au véto. Et même que c'est aujourd'hui les résultats du bac alors faut qu'elle appelle son petit fils, même si lui a pas appelé pour la fete des grands-mères. "C'est l'âge vous comprenez Mademoiselle, vous êtes encore jeune vous, vous comprenez." C'est peut-être là qu'il faut faire le plus beau des sourires.

 

Y a l'altermondialiste écologiste végétarien facho. Il est bien connu "qu'en France on produit les meilleurs kiwis du monde alors peut-on savoir pourquoi ces kiwis viennent d'Afrique ?" Oui j'aimerais savoir. Comme si c'était une insulte. La pire chose du monde. Qu'on vende des kiwis pas français. Kuso, das ist the shame. En plus les travailleurs chinois ils font exprès d'être sous payés pour piquer le boulot des Français ! "Mais c'est pas eux qui décident..." T'avais pas compris toi qu'en fait ils faisaient exprès d'être sous-payés en Chine pour avoir une excuse pour venir en France piquer le travail des bons Français. Ca va encore hurler à l'INSEE comme au FN. Et sans papier avec ça. On fait pas assez de charters. Et au final ça part en râlant que si son short à pas de poche c'est sans doute la faute des Chinois. C'est peut-être là qu'il faut sortir le cutter.

 

Et à la fin quand tu ressors, tu te demandes où est la sortie de ces putains de montagnes russes humaines....

 

 

 

Je trouvais qu'il manquait des personnages à la chanson...

Publié dans Musicale approximative

Commenter cet article