Little head in little box

Publié le par nobody's listening

Le pépin était triste. Le pépin pensait trop. Alors de graine en graine le petit pépin déprimait. Il n'était pas bien vieux ce pépin, une quinzaine d'année tout au plus. Mais il semblerait que pour un pépin de raisin SEC ça soit déjà beaucoup trop. Alors le pépin, il avait déjà vu. Pas qu'il avait déjà tout vu. Il en avait juste déjà trop vu.

Le petit pépin déprimait seul et en silence de se voir finir dans une case sans rien pour en sortir. A peine une quinzaine d'année et déjà persuadé que les armes qu'il se forgeait ne lui permettrait pas de survivre. Le monde il est trop grand le monde il est trop méchant et le pépin il est tout petit et il est tout seul.

Mais des fois, dans le noir, le pépin se dit que pourquoi pas, après tout, et si.... Alors le pépin écrit ce qu'il ne peut dire encore une fois. C'est lourd un monde à porter quand on est si petit. Le pépin est sans doute plus solide qu'il ne le croit. Alors le pépin raconte les aventures de la naine, parce qu'à la troisième personne c'est plus facile. Le pépin invente des fantômes à qui parler.

Le pépin il veut pas finir dans une boîte.

 

Faudrait lui dire au pépin, qu'avec de la volonté, s'il voulait, il pourrait finir roi de la pépinière.

 

(oui bon je sais elles avancent pas vite tes mémoires, mais tu racontes pas grand chose non plus ! xD)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rime 30/08/2011 13:00


J'aime beaucoup... Merci.
(Aucune importance ! On est pas pressés, non ?)