La montre flic flac

Publié le par nobody's listening

La bestiole ne savait pas, alors la bestiole s'est autodémontée.

Intéressant filigrane sous la peau. Mais pas longtemps. C'est l'ère du zapping, le zapping de l'air... On a eu vent d'ue vague de panique mais nul n'a soufflé mot. Pas même le grand méchant loup. Alors Chaperon Rouge a crié au scandale. C'est vrai c'est pas juste après tout. MAIS QU'EST CE QUE CA PEUT FOUTRE QUE CA SOIT JUSTE OU NON ??? C'est l'heure des questions sans réponse.

 

La bestiole ne savait pas, alors la bestiole s'est autodisséquée.

Décousue l'encre n'avait plus de forme. Mais coincée sous l'épiderme ça n'avait pas de sens. C'est con non ? Prison de chair qu'ils disent. C'est pas pire que la chair en prison.... Chère prison qui se referme sur elle. Les meurtriers d'un côté, les arrivés là par hasard à la case départ. Et s'en repart l'ego brisé.

 

La bestiole ne savait pas, alors la bestiole s'est autodétruite.

C'est l'histoire d'un cercle vicieux qui s'accoquine avec une spirale infernale. Naquirent des solutions aqueuses et sirupeuses au goût étrange d'abandon. Parce que les gens finissent toujours par partir. On pourrait revenir ? On pourrait essayer. Mais tout est éphémère, tout a un prix, tout est amer. De betteraves assidues en fraises exigües. Vous y croyiez vous ? A l'autre chance ?

 

La bestiole ne savait pas, alors la bestiole s'est autojavelisée.

Il y a eu un soupir. Peut-être plusieurs. Mais c'est le premier qui compte. Parce qu'on l'entend toujours trop tard. On entend que la suite étrange qui se répand en écho au travers la conscience. C'est rien. La douleur, ça passe. Juste en silence. Quand il n'y a plus d'air. Et plus rien d'autre à faire. La nuit appartient à ceux qui sont décolorés, la nuit à part tient en haleine les plus téméraire....

 

Et la bestiole n'a plus regardé en arrière.

Commenter cet article