Faut mettre les menottes à chaque présentateur du JT

Publié le par nobody's listening

Qu'est-ce qu'on mange à la télé ce soir ?

Ce soir pas grand chose. Ce soir c'est décomposition de parasite. La barre rouge s'est taillé les veines et du sang vert en a coulé. C'était pas tout rangé dans l'ordre de l'autre côté du tube cathodique. Alors quand on a ouvert le sujet du tube digestif, il restait plus grand chose à sauver. 

Ce soir à la télé c'est échange de régime diététique. Salve d'incompréhensions anorexiques. Le petit présentateur dans son petit costume lit son petit discours derrière le petit écran tout ça pour présenter de petites idées. Mais gros profits à la clé. Ou pas. C'est pile ou face, et quand pile lui tombe en pleine face ne lui reste que des jeux de mots approçximatifs. 

Ce soir c'est apostrophe et points de suspension. Les discussions philosophiques de comptoir mais les tavernes se sont asséchées. Pas de chance. On rejouera demain. Uniquement si les bureaux du loto daignent ouvrir entre 14h et 17h cela va s'en dire. Cela va sans rire. Cela va de pire en pire. C'est cela même. 

Ce soir à la télé on mange la même chose que tout les soirs. Vagues décors accessoires qui se collent et se plaquent entre quelques pages de pub. Peut-on compter un catalogue comme un livre qu'il est donc honteux de brûler ? Une télé ça brûle ou pas ? Le feu au salon ça occupe bien les dimanches soirs quand il pleut. Et ça donne des couleurs au petit présentateur. 

Ce soir à la télé on bouffe du vide. De l'ignorance en veux tu en voilà. Et toujours les mêmes phrases, les mêmes morceaux acariatres. Pas de sens dans tous les sens du terme. Au propre comme au figuré ça ne tient pas la route. On lave son linge en famille, on lave ses mains en famille, et puis on lave son assiette et on va se coucher.

Ce soir à la télé, il n'y a que des murs à se manger en pleine face. 

Publié dans Chronique du vide

Commenter cet article

jj 06/01/2013 14:16

Verbe intéressant, bravo à l'auteur et merci !