Dictionnaire tome 2

Publié le par nobody's listening

Est-ce qu'on peut user un mot jusqu'à l'écraser ?

Jusqu'au point où les syllabes les lettres restent coller entre elles sans plus pouvoir aller en solo ? Jusqu'à ce qu'elles ne puissent plus se débrouiller seules ? Jusqu'à les priver de la plus petite envie d'indépendance ? Jusqu'à l'ignorance de leur existence propre ?

 

Est-ce qu'on peut user un mot jusqu'à l'oublier ?

Jusqu'à ne plus savoir ce qu'il veut dire ? Jusqu'à le trouver étrange ? Jusqu'à le trouver abîmé ? Jusqu'à ne plus en vouloir ? Jusqu'à ne plus l'entendre ? Jusqu'à ne plus le reconnaître ? Jusqu'à le rejeter ? Jusqu'à la frontière ?

 

Est-ce qu'on peut user un mot jusqu'à le briser ?

Jusqu'à le regarder s'écraser par terre ? Jusqu'à le regarder inonder le carrelage ? Jusqu'à en piétiner chaque miette ? Jusqu'à en pleurer ? Jusqu'à l'enterrer ? Jusqu'à l'effacer ? Jusqu'à ne pas pouvoir le recoller ? Jusqu'à ne plus savoir l'écrire ?

 

Est-ce qu'on peut user un mot ?

 

Parce qu'au final, c'est jamais qu'un mot.

Publié dans Les aiguilles en moins

Commenter cet article

Haku 11/08/2011 10:54


Et si ce n'est pas nous qui usions le mot mais lui qui nous usait, à force de se faire prononcer, penser, etc...?
Attention : "restent collées" pas "coller"...