Cadran solaire à la pile alcaline

Publié le par nobody's listening

Le marchand de sable avait des doutes. C'est normal pour un marchand de sable cardiaque d'avoir des doutes. Il lui faut attendre. Attendre que ça passe jusqu'au moment où ça trépasse. Alors en attendant il se surpasse.

On lui a mis une sorte de pile. Quelque chose pour qu'il tienne. Qu'il tienne le coup. Il sait pas trop comment ça marche. C'est la première fois. On ne naît pas cardiaque lui on dit les médecins. Et puis avec le boulot qu'il fait, c'était évident que ça finirait par arriver. On a dû le prévenir que la pile elle était aléatoire. Comme toute chose de toute façon. Un jour il se sent vivant, tellement vivant qu'il se demande comment il a pu croire qu'il allait mourir. Et le lendemain il se sent vide. Il arpente l'entrepôt sans savoir quoi faire. Les yeux vitreux qui ne trouvent rien à fixer. Il ne sait pas si le temps avance ou recule. En fait il ne sait même pas si le temps existe encore. Il a programmé des réveils à n'en plus finir pour être sûr de ne pas louper l'heure du départ pour sa tournée.

Les étoiles sont venues lui dire que Nostradamus avait trouvé un grain de sable pas pareil. Il devait y avoir erreur quelque part. Un grain de sable c'est jamais qu'un grain de sable et il sait bien de quoi il parle. Et la nuit c'est jamais que la nuit qu'elles lui ont répondu. Et elles savent bien de quoi elle parle.

Alors elle est où l'erreur ? Le dérèglement, l'illogisme qui a faussé le mécanisme ?

Ce que ne lui ont pas dit les médecins c'est combien de temps la pile est sensé tenir. Personne ne peut dire. Nostradamus est obnubilé par son grain de sable alors évidemment c'est pas la peine de lui demander de compter. La femme pendule qui vient encore souvent le voir ne peut bien sûr pas savoir ce que sera demain. Le voilà obligé de vivre au jour le jour alors que la nuit le ronge toujours un peu plus.

Le marchand de sable il se souvient plus trop des dosages. Ca se mélange et les cerveaux se noient. Il fait comme il peut. Il fait comme il sait.

 

Le truc c'est

qu'en vérité

 

Il sait pas.

Publié dans Chronique du vide

Commenter cet article