Butterfly ça veut quand même dire mouche à beurre....

Publié le par nobody's listening

C'est l'histoire d'un pépin de raisin. C'était pas un pépin de raisin comme les autres. C'était un pépin de raisin sec. Et ça lui allait bien au pépin. Comme ça il était sûr qu'on le reconnaîtrait entre tous les pépins du monde.

Et ce soir, le pépin avait la chance incroyable de s'entretenir avec un papillon. Joli papillon de nuit aux couleurs orangés s'était posé sur son doigt. Car oui ce pépin avait en plus des doigts, c'est dire si l'était unique.

Le pépin avait moultes choses à raconter au papillon. Ca tombait bien car le papillon n'avait qu'une journée à vivre. Comme il ne pouvait vivre tout ce qu'il souhaitait, il s'était dit naïvement qu'il pourrait vivre et se nourrir de toutes les histoires que le pépin pourrait lui raconter.

Le pépin a beaucoup parlé ce soir là. De mots. De mots qu'il ne pourrait écrire car une occasion s'était verouillée. De mots qu'il déverserait peut-être car une éventualité s'était ouverte. De mots qu'il attendait et qui étaient en retard. De mots qu'il cherchait mais qui semblait vouloir restés cachés. De mots qu'il avait trouvé là comme ça au hasard.

Le pépin a parlé des galères dans la famille des raisins, mais c'est la vie qu'il dit. Et puis c'est pas si grave qu'il dit. Hein c'est pas si grave ?

Le papillon battait des ailes tranquillement. Les minutes s'écoulaient. Le pépin retrouvait son calme. Le papillon aussi. Alors doucement, le pépin a ouvert la fenêtre et le papillon s'est envolé.

Il y a des rencontres au hasard qui n'apporte rien que quelques minutes suspendues.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article