Bientôt on pourra faire la manche avec un bout de carton marqué "je suis étudiant"

Publié le par nobody's listening

Etudiant ça rime avec poil aux dents (décidément les classiques on s'en débarrasse pas comme ça) pas d'argent. Du moins pour la plupart d'entre nous. Y a des chanceux partout après tout que voulez-vous. Des qui viennent vous expliquer qu'ils ne vont quand même pas s'abaisser à faire un boulot de merde et être traité comme tel et que leur premier boulot sera un vrai boulot. Ingénieur informatique comme première expérience c'est sûr que ça a quand même plus de classe que "réveillon du nouvel an de l'association d'athétisme de Luçon" (no fake)(ceci dit on s'était quand même bien marré)(ça aide d'y aller avec une amie et de connaître les musiciens)(même si t'es pas douée et que tu te retrouves à porter le sapin côté épine). Bref. Ceux là on les emmerde. Tu sortiras de ton école d'ingénieur à 25 ans sans même savoir quoi mettre dans ton CV. (et tu trouveras du boulot quand même c'est ça le pire)

 

MAIS

Nous n'avons pas tous cette chance. Et donc chacun rame comme il peut pour mener sa petite barque avec plus ou moins de difficultés. Certains choisissent de squatter d'appart de potes à appart de potes, ou leur voiture. Certains restent vivre chez leurs parents. Certains squattent chez la grand-mère pour finir par se détester. On peut aussi choisir de renier sur l'autre pôle bouffeur d'argent chez les étudiants : la bouffe. Et ainsi perdre près de 15kg en quatre mois. (on a jamais rien inventé de plus efficace que la diète !)

 

Cependant, de merveilleuses choses ont été inventé pour aider les braves petits crétins que nous sommes à subvenir à leur besoin au moins assez longtemps pour que leur mort ne soit pas considérée comme suspecte telle que les bourses, les allocations. On découvre ainsi que certains étudiants ont près de 600euros de bourses par mois et réussissent à être à découvert tout en vivant en cité U. On découvre que certains vivront mieux leur vie que vous parce qu'ils (enfin plutôt elles dans ce cas) ont moins de 23 ans, viennent d'avoir un gosse et sont parents isolés. Alors qu'en plus c'est quand même les parents qui s'occupent du gosse en question (avec tout ce que ça implique). Et sans doute plein d'autres cas que je ne connais pas. J'ai quand même que deux oreilles je ne peux pas tout entendre de ce qui se passe en ce noble pays.

 

Et puis tu découvres aussi que l'administration c'est une belle merde. (enfin tu découvres pas vraiment, c'est une preuve de plus) Les gentils gens à l'accueil de ta cité U (qui sont, contrairement à ce qu'indique leur nom, tout sauf accueillant) n'étant pas capable de se mettre d'accord, tu te retrouves à faire des dossiers pour tes allocs logement à l'infini. Une fois, deux fois, trois fois. Il n'est pas si rare que ça (la non rareté se définissant ici principalement par le fait que plus personne n'est surpris, plus personne ne réagit) de voir quelqu'un pleurer dans ce fameux hall parce que non désolé mais tes allocs tu te les fous où je pense. Ou dans mon cas de finir par hurler sur le mec en face parce que t'en as plus que marre. Surtout qu'en plus tu te fais traiter de débile au passage. 

 

Donc au final, il me faut refaire le fameux dossier de CAF depuis le début comme si j'y avais jamais été (....) ce qui est très logique bien sûr vous êtes tous d'accord, les vrais gens dans la vraie vie dans des vrais logements ils refont pas tout le dossier depuis le début bordel ! Surtout s'ils changent pas de département et donc pas de CAF ! Bref, je m'attèle donc à refaire un dossier CAF de A à Z.... ce qui implique que je leur réenvoie mes revenus 2009. Revenus que j'ai laissé chez mes parents (enfin façon de parler... les papiers où est indiqué le montant (fou) de ces dits revenus sont chez mes parents. Les revenus en question ont eux même disparu depuis perpète) vu que je pensais ne plus en avoir besoin puisque je leur ai envoyés l'année dernière. PIRE ! J'avais même été over prévoyante et j'avais pris l'initiative d'emmener dans ma demeure rennaise mes bulletins de salaire 2010 afin d'être sûre de les avoir sous la main quand la CAF me demandrait mes revenus 2010 pour mettre à jour mon dossier. Si tout avait marché comme les gens pas accueillants de l'accueil l'avait expliqué je serais passé pour un top génie trop prévoyant détenant les secrets de l'administration française. DTC. Je passe pour une débile puissance 10 000. 

 

Le comble ? Je ne suis pas sûre de l'emplacement du rangement des bulletins de salaire 2009 (je ne suis de toute façon pas sûre de la définition du mot rangement et encore moins de l'application de la théorie du rangement)(je maitrise déjà beaucoup mieux la pratique de la théorie du chaos)(d'ailleurs je vais faire de moi un chaos théorisé d'ici peu de temps). Je tiens à dire pour ma défense que les deux dernières années ont été assez "riches" administrativement parlant. Une année off entraînant la paperasse du chômage et des assédics, de la SMEBA et de la sécu. Plus un retour à la vie normale entraînant les papiers du chômage de la fac de la cité du lycée de la sécu de la SMEBA de la cité U des lettres d'encouragement de mes amis et des tablettes de chocolat planquées durant ma dépression que c'est ma mère qui les a retrouvées. DONC au bout d'un moment j'avoue que je ne savais plus vraiment quel papier il fallait mettre dans quelle chemise. Alors je me suis sentie bien conne d'appeler ma mère pour lui demander de retrouver ses papiers... Et en urgence. Parce que passé le 1er décembre adios les droits sur les trois mois passés ! Donc si ma mère trouve pas, je devrais rentrer en urgence pour un week end, engendrant des frais pas prévus. ENJOY

 

"Personne n'a les moyens d'être pauvre" écrivait Katarine Mazareti (je ne suis plus sûre de l'orthographe désolée) dans "Les larmes de Tarzan" et le pire, c'est que la France n'est pas la plus à plaindre. 

Au pire j'irais faire du téléphone rose avec Bubulle en jouant à la bataille corse en même temps U_U

Commenter cet article