3h35 il y a quelques temps

Publié le par nobody's listening

Et il y a le miroir

Et il y a le bijou que j'essaie de remettre

Et il y a mon oeil qui veut pas rester en place alors je louche

Et j'y arrive pas

Et j'insiste

Et il y a lui qui pianote sur son ordinateur

Et il veut me montrer quelque chose

Et je ne comprends pas les mots qu'il prononce

Et je ne sais pas quelle langue il parle

Et toutes les syllabes se melangent dans sa bouche façon scrabble analphabète

Et ça a l'air important mais je comprends pas je comprends rien

Et il insiste encore et encore

Et sa voix devient coléreuse

Et j'ai peur

Et je me retourne vers le miroir

Et dans le miroir je vois

Et il y a des trous plein mon visage

Et mon visage ne ressemble plus à rien

Et je ne me reconnais pas

Et je ne comprends pas les mots qu'il continue d'aligner

Et les trous sont tellement grands

Et le bijou est cassé dans ma main la petite perle a la couleur du sang

Et il n'y a pas de sang sur mon visage

Et je n'ai pas mal mais j'ai tellement peur

Et je crie et je pleure

Et il ne bouge pas et continue de raconter je ne sais quoi à son ordinateur

Et je crie encore plus fort

Et je veux que quelqu'un vienne

Et personne ne vient

Et je noie mes mains dans mes propres larmes

Et mes larmes sont d'acide

Et mes mains s'évaporent

Et je crie encore plus fort

Et toujours personne ne vient

Et j'ai tellement mal

 

Et la voix dit

"Désolée mademoiselle, mais il n'y a que les vivants qui peuvent avoir mal."

 

Et quelqu'un hurle en bas sur le parking

Et il fait anormalement froid dans la chambre, il dort, la perle n'est pas cassée, mes mains tremblent. 

Commenter cet article