23h22 le modulateur s'autodissout

Publié le par nobody's listening

Elle compte se réveiller demain ? Faudrait déjà qu'elle s'endorme. Ca fait de drôles de bruits, le caisson fume. Nous sommes menacés d'implosion mes amis ! Depuis quand on est amis ? Nous sommes menacés d'extinction. Non ! Ce genre de machine c'est du solide, ça dure 1000 ans. En années chien peut-être.... Vous semblez oublier que le risque zéro n'existe pas. Moi j'ai goût du risque de toute façon ! Coincé derrière la gencive je suppose ? Non là tu confonds avec les couleuvres qu'on a avalées l'autre jour. Je finis par confondre les jours moi, le jour où on a ravalé ce qu'il fallait dire c'était lequel ? Ca dépend duquel tu parles. En attendant faudrait voir à trouver une solution, je vous signale qu'on convulse depuis près de deux heures maintenant. Et déjà on ne convulse pas ! On spasmophile. Ca a quand même plus de gueule. C'est toi la grande gueule. Je persiste à dire qu'il nous faut une solution. Combien de nuits ? Trop, comme toujours. Ca va on a encore de la marge. Combien ? Ce qu'il faudra, comme toujours. Il nous faudrait un beau happy end ! Définis happy end. Moi je voudrais surtout qu'on définisse end. Happy ça a plus tellement d'importance. Mais alors, là concrètement, on fait quoi ? Faudrait desserer ces putains de bras, ces putains d'ongles. Non ils sont bien là ! Au moins comme ça on sait où ils sont. On va tellement s'écraser la poitrine qu'on aura les os plantés dans les poumons. Et des petits morceaux de nous qui nous couleront dans les veines...  Comme ça on saura que c'est bien notre sang à nous. 

 

Mais dites... c'est qui.. nous ?

Commenter cet article