00h46 La poussière est coincée dans le coin

Publié le par nobody's listening

La fissure grandit grossit. Sentir comme ça grouille le long des parois. Il faudrait éviter l'infection. Limiter les dégats. Collatéral ça fait mal.

Le marchant de sable a fait une attaque. Quelques étoiles perdues ont demandé s'il fallait pleurer. Je savais pas. Elles ont raté la dernière comète. Et la correspondance s'est interrompue.

Je sais pas.

Qui soupire comme ça dans le fond des placards ? Je ne me souviens plus de ce qu'on y a enfermé dernièrement. D'autant que c'est juste là parce que le tiroir était plein.

On a reçu un coup de fil, c'était le bureau des réclamations. Apparemment la lame était rouillée. Mais c'était pas ma faute. J'ai pas vraiment vu. Et puis la compresse était asceptisée. Alors c'est pas ma faute....

La femme pendule est passée s'enquérir du marchand de sable désormais cardiaque. Il lui fallait encore une heure ajouter. Alors sur sa poitrine j'ai gravé en lettre d'infection la nouvelle heure.

Il n'y avait rien à dire. Plus rien. Nostradamus avait de toute façon rien prévu comme il fallait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article